• Gino Vermeulen

Dans quelle mesure l'ouverture de votre terrasse est-elle rentable ?

Si tout va bien, l'horeca devrait pouvoir rouvrir une partie de ses portes le 8 mai. Manger ou boire quelque chose à l'intérieur ne sera certainement pas possible le 8 mai, mais à l'extérieur, en terrasse d'un café ou d'un restaurant, cela devrait être en principe possible.


Pourtant, la décision n'est pas encore définitive. Une éventuelle réouverture des terrasses est toujours soumise à un certain nombre de conditions. Ces conditions font partie de ce que le comité de consultation du 14 avril a appelé « le plan extérieur ».


Le comité de consultation veut-il marquer la fête des mères ? Ou ont-ils choisi symboliquement le jour où, il y a 76 ans, la fin de la Seconde Guerre mondiale a été célébrée dans toute l'Europe ? Une sorte de nouvelle « libération », pour ainsi dire...


On ne sait pas ce qui se cache derrière la date en question. On ne sait pas non plus si ces assouplissements auront effectivement lieu.


En effet, au moins 7 personnes sur 10 âgées de plus de 65 ans doivent être vaccinées et la situation épidémiologique doit le permettre. L'un des indicateurs sera l'occupation des lits corona dans les unités de soins intensifs. En d'autres termes, rien n'est certain.



Soutien local des villes et des municipalités


En prévision de la réouverture des terrasses, de nombreuses villes et municipalités se préparent déjà. Ils souhaitent offrir suffisamment d'espace pour installer des terrasses, bien plus que ce qui est normalement le cas.


Des dizaines de milliers de mètres carrés de terrasses supplémentaires sont attendues. Dans plusieurs villes, les rues seront temporairement interdites à la circulation et les marchés et autres places pourront être occupés par des terrasses.


En soi, il s'agit d'un beau geste, car il permettra aux gens de mieux se répartir et les villes et villages montreront qu'ils veulent soutenir l'industrie hôtelière locale.


Qu'en est-il du soutien des pouvoirs publics ?


Selon Matthias De Caluwe, PDG d'Horeca Vlaanderen, faire des affaires sur les terrasses seules est presque impossible. Il soutient donc que le soutien du gouvernement au secteur de l'horeca doit être maintenu.


Les protocoles que le secteur de l'horeca devra appliquer sont encore trop peu clairs. Cette clarté est nécessaire pour savoir s'il est rentable ou non d'ouvrir uniquement les terrasses. Plus que compréhensible, bien sûr...


Nouvelles mesures de soutien


Un certain nombre de prorogations et de nouvelles mesures de soutien ont été publiées au Journal officiel le 15 avril. Celles-ci ne résultent pas des décisions prises par le Comité de consultation du 14 avril mais concernent des décisions antérieures.

  • Les propriétaires qui remettent les loyers des locataires contraints de fermer leur entreprise en raison des mesures corona bénéficient d'une réduction d'impôt de 30 %. Cette mesure est valable pour les mois de mars, avril et mai 2021.

  • Les taux de négligence et d'intérêt moratoire de la TVA et des droits d'accises seront alignés sur ceux de l'impôt sur le revenu. Concrètement, cela signifie que le taux passera de 9,6 % à 4 % et 2 % respectivement. L'amende TVA pour les paiements tardifs sera réduite de 15 à 10 %. Ces mesures ne s'appliquent qu'au 2e trimestre de 2021.

  • À compter du 1er janvier 2021, il a été décidé que les jeunes entreprises pourront demander un remboursement mensuel de leur crédit de TVA. Désormais, il sera possible de demander le remboursement de la TVA pour des montants inférieurs. Les nouveaux seuils sont de 400 euros pour les déclarations périodiques et de 50 euros pour les déclarations de début ou de fin d'année.

  • L'avance de décembre sur la TVA sera définitivement supprimée à partir de décembre 2021. L'avance de décembre sur le précompte professionnel sera également supprimée.

  • Une réduction de la contribution à la sécurité sociale est prévue pour le secteur de l'hôtellerie et de l'hébergement.

Le mécanisme de protection flamand 6


Il vous sera possible de vous inscrire au « mécanisme de protection flamand 6 » à partir du 16 avril. Il s'agit de la prime flamande destinée à compenser partiellement votre perte de chiffre d'affaires du mois de mars.


Cette prime s'applique aux entreprises ayant subi une perte de chiffre d'affaires d'au moins 60 % entre le 1er et le 31 mars 2021. L'aide s'élève à 10 % du chiffre d'affaires hors TVA réalisé au cours de la même période en 2019. Vous pouvez soumettre une demande à cet effet jusqu'au 15 mai 2021.


Le site Internet de l'Agence pour l'innovation et l'entreprise vous permet d'en apprendre davantage sur cette aide et d'en faire la demande.


N´hésitez pas à me contacter si vous avez besoin d'aide à ce sujet ou si vous avez des questions sur d'autres mesures de soutien.


Rester informé


Dans le cadre de mon activité de consultant de l'horeca, je suis naturellement de près tous les développements. Je vous invite à vous abonner à mon bulletin d'information si vous souhaitez rester informé. Vous pouvez bien sûr toujours me contacter pour toute question spécifique.