• Gino Vermeulen

Souhaits et perspectives pour 2021

J'espère sincèrement que vous avez passé les fêtes de fin d'année 2020 en beauté. Je voudrais également profiter de cette occasion pour vous souhaiter, à vous et à votre famille, une meilleure année 2021 que celle de 2020. Il va sans dire qu'une bonne santé passe avant tout en ces temps. Je souhaite de surcroît que l'horeca ne continuera pas à être affectée par cette pandémie et que les portes s'ouvriront à nouveau très prochainement.


Pour l'instant, l'horeca restera fermée jusqu'au 15 janvier. Le comité consultatif décidera en janvier de la marche à suivre. Un signe encourageant concerne les chiffres en baisse des cas de coronavirus en Belgique depuis un certain temps déjà. Jour après jour, ce déclin est souligné, ce qui est bien sûr très important tant pour la santé publique que pour une vision plus tangible de l'avenir.


Si l'horeca est autorisé à rouvrir - et espérons-le tous - le tout devra bien sûr encore être à l'épreuve du coronavirus. Mais... nous sommes déjà habitués à cette situation maintenant. Les règles de distanciation sociale et les mesures d'hygiène supplémentaires devront être respectées. Tout le monde en est conscient. De plus, le consommateur est devenu très exigeant sur divers aspects liés à l'horeca. Selon toute probabilité, diverses tendances découlant de la crise du coronavirus continueront à se dégager lorsque l'horeca sera autorisé à rouvrir.


Numérisation généralisée


L'année passée, les fonctionnalités numériques ont été largement exploitées : paiement sans contact, lecture des menus via un code QR et même enregistrement des présences, tout cela a pu être réalisé numériquement et donc à distance.


Certaines de ces évolutions risquent de s'inverser, mais les chances sont tout aussi grandes que même lorsque l'horeca sera autorisée à rouvrir, ces fonctionnalités numériques seront toujours utilisées. Le contact personnel reste une partie importante de l'expérience en matière d'horeca, mais maintenant que nous avons tous commencé à trouver notre propre « bulle » personnelle plus importante, les individus préféreront gérer les démarches d'une manière rapide, sûre et hygiénique.


Opportunités de vente au détail


La crise du coronavirus a alimenté le phénomène de « blurring » dans le monde de l'horeca. « Blurring » signifie un estompement entre les différentes branches.


Avant la crise du coronavirus, ce sont principalement des entreprises générales qui se chargeaient de l'horeca. Imaginez un garden center où vous pourriez également déjeuner, à des stations d'essence où vous pourriez également avoir des sandwiches et une tasse de soupe ou de café, etc...


La crise du coronavirus a apporté une autre tournure à ce phénomène. Les établissements horeca qui ont dû fermer leurs portes étaient à la recherche de nouvelles sources de revenus. Peut-être avez-vous adapté vous-même votre concept horeca et ouvert une boutique en ligne pour vendre vos produits maison ? Peut-être avez-vous seulement ouvert vos portes pour vendre des ingrédients exclusifs ou des vins adaptés pour accompagner les plats.


Cette tendance se poursuivra très probablement en 2021. Le blurring est un moyen à la fois efficace d'obtenir temporairement de nouveaux revenus, mais il permet également de faire savoir à vos clients que vous êtes toujours présent, même si cela se fait d'une manière légèrement différente.


Retrait et livraison des repas


La tendance la plus notable observée tout au long de la pandémie du corona a été le retrait et la livraison des repas. Alors que pour le corona, il s'agissait principalement de repas moins sains comme la pizza, les hamburgers, les sandwiches, etc...., un tout nouveau monde s'est ouvert aux consommateurs dans ce domaine.


Des entreprises renommées et même des restaurants étoilés proposent leurs plats à emporter ou à livrer. Et cela s'est avéré être un grand succès. Les clients pouvaient déguster des plats exclusifs chez eux avec leur famille. Un avantage supplémentaire était que les vins adaptés pouvaient circuler librement puisque l'on n'avait pas besoin de rentrer chez soi en voiture.


Ce ne sera pas non plus une tendance réservée à la période du coronavirus. Les consommateurs ont découvert la commodité de cette pratique et cette tendance se poursuivra sans conteste en 2021.


Rester informé


Dans le cadre de mon activité de consultant de l'horeca, je suis naturellement de près tous les développements. Je vous invite à vous abonner à mon bulletin d'information si vous souhaitez rester informé. Vous pouvez bien sûr toujours me contacter pour toute question spécifique.

Contact 

© 2021 GINO VERMEULEN | BRUSSEL

  • LinkedIn Social Icon
  • YouTube
  • Facebook Social Icon
  • Instagram
  • Twitter